Gymnastique Artistique Féminine

13237846_1035972139816026_1159534644340331618_n

Le sol : la légèreté de l’être

Le sol est l’épreuve phare de la gymnastique féminine. La chorégraphie doit correspondre au caractère de la musique et au type de la gymnaste. Elle vole, virevolte, tourne, saute et danse à la fois avec grâce et virtuosité, pendant plus d’une minute dix, en utilisant toute la surface du praticable.

l’exercice au sol est réalisé sur fond musical (contrairement aux garçons) pour souligner la prestation. La gymnaste effectue des séries acrobatiques accompagnées de passages chorégraphiques où l’expression et l’émotion sont au rendez-vous. Le rythme, la vitesse et l’humeur du programme doivent varier. Individualité, originalité, maturité, maîtrise et une exécution artistique sont nécessaires fin de réaliser une belle prestation.


La table de saut : vive comme l’éclair

Avant l’impulsion des deux pieds sur le tremplin, la gymnaste peut effectuer, si elle le désire, un élément préparatoire comme une rondade, mais surtout elle se doit d’assurer une réception la plus stable possible. Dynamisme, amplitude, puissance et précision dans les rotations caractérisent les différentes phases.

Lors des Championnats du Monde 2001 à Gand, une nouvelle table de saut a été utilisée pour la première fois à la place du cheval traditionnel. Cette table de saut doit assurer une meilleure sécurité aux gymnastes, en leur permettant en même temps d’exécuter d’une manière optimale les difficultés techniques des sauts complexes.


La poutre à la conquête de l’équilibre

Sur une bande large de dix centimètres et une hauteur de , la gymnaste se joue des lois de la pesanteur. Cet exercice associe acrobaties, souplesse, équilibre, rythme et expression. Une technique de précision et un grand pouvoir de concentration sont les clefs de la réussite à cet appareil de vérité.

La gymnaste alterne sauts, mouvements acrobatiques et équilibres selon un déroulement chorégraphique. C’est un appareil très redouté et où les chutes sont fréquentes. L’exercice est caractérisé par l’élégance, la flexibilité, le rythme, le tempo, l’équilibre, la confiance et la maîtrise.

Un bon exercice comprend des éléments acrobatiques et gymniques, ainsi que des séries. Tous sont liés d’une façon harmonieuse pour créer des points culminants. On attend de la gymnaste une présentation avec des changements dynamiques entre salto, tours, sauts et éléments d’équilibre.


Les barres asymétriques : l’éloge de la virtuosité

Très spectaculaire, cet appareil est un cocktail de force, de précision, de concentration et de courage. Les mouvements balancés sont prédominants à cet appareil. La gymnaste, sans temps d’arrêt, évolue sur les deux barres.